Le blog 100% naturel

Articles, conseils et astuces beauté bio sont les maitres mots de notre blog 100% naturel. Venez lire et découvrir tous vos sujets préférés !

Acorelle : décryptage des mentions sur les cosmétiques

01/04/2020

Décrypter les mentions figurant sur les produits cosmétiques ... une évidence pour certains, un mystère pour d'autres ! Acorelle a souhaité y dédier un article afin de devenir des consommateurs éclairés et responsables !

Les principales mentions à caractère obligatoire

Tout d'abord, l’étiquetage des produits cosmétiques est encadré par le Règlement Européen (CE) n°1223/2009.

Les mentions doivent être facilement visibles et lisibles. Voici un tour d’horizon des mentions obligatoires qui doivent figurer sur l’emballage primaire (I) et/ou secondaire (II)* :

  • Nom ou Raison sociale + adresse de la personne responsable
  • Pays d'origine (dans le cas où le produit est importé)
  • Contenu nominal minimale (DDM) ou Période Après Ouverture (PAO**)
  • Fonction du produit
  • Liste des ingrédients = INCI
  • Précautions d'emploi
  • N° de lot de fabrication

À noter que d'autres s'appliquent aux échantillons, unidoses et produits <5ml ou="" 5gr="" p="">

* Emballage I = récipient avec sérigraphie ou étiquette ; Emballage II = étui

* Durabilité Règles d'étiquetage A faire figurer sur récipient + emballage
Date de Durabilité minimale (DDM) Durabilité produit < 30 mois = DDM uniquement  ou "À utiliser de préférence avant la fin" + "date" ou "indication de l'endroit où elle figure"
Période Après Ouverture (PAO)

Durabilité produit > 30 mois = PAO uniquement

NB : DDM non obligatoire ici mais ajoutée dans certains cas pour des produits dits "sensibles" (bébé, solaire ...) = 36M (3 ans à partir de la date de fabrication)

 + nombre de mois (M)

ex :  à partir du moment où le produit est ouvert, vous avez 12M pour l'utiliser

La durabilité* d'un produit est déterminée par des tests de stabilité et compatibilité (interaction pack/produit) mais aussi à partir d’une analyse de risques.

Certaines catégories de produit sont exemptées de PAO, par exemple les parfums qui sont non « périssables » grâce à la quantité d’alcool qui permet une conservation optimale et durable.  

 Le symbole de livre ouvert peut être utilisé lorsque certaines mentions sont manquantes sur l’emballage I faute de place : précautions et mode d’emploi, liste INCI et mentions des produits certifiés BIO.

Les autres mentions possibles

Selon le type de produit, d'autres mentions sont obligatoires.

*SOLAIRE : SPF + logo UVA + mention Très Haute Protection (SPF50 et 50+) ou Haute Protection (SPF30)

*PARFUM : % d’alcool en volume + mention inflammable et/ou un symbole de flamme

On peut aussi retrouver des allégations type « Peaux Sensibles ». Dans ce cas, un test clinique a été réalisé et s’est avéré conforme et adapté à ce type de peau.

Chez Acorelle, nous proposons des produits certifiés selon le Référentiel COSMOS. Dans ce cadre, nous devons faire figurer des labels et mentions supplémentaires à savoir :

  • Label de l'organisme certificateur (ex : Ecocert, Cosmecert..) + mention précisant le référentiel et le niveau de certification 
  • Label Cosmebio Cosmos ORGANIC ou COSMOS NATURAL (en facing à minima)
  • Mettre les * dans l’INCI (*ingrédient issu de l’agriculture biologique **transformé à partir d’ingrédients biologiques)
  • % d’ingrédients d’origine naturelle et bio

À noter que certaines références sont encore certifiées selon le 1er Référentiel pour les cosmétiques bio et naturel (Référentiel ECOCERT). On retrouve dans ce cas des labels et mentions légèrement différentes mais les règles d’étiquetage sont les mêmes. 

Comment cela se traduit sur l'emballage ?

Prenons l’étui de l’Eau De Parfum la Bohème comme exemple.

Le n° de lot est tamponné au moment du conditionnement.

Le logo Eco-emballage* (ou point vert) ne signifie pas que l'emballage est recyclable, contrairement aux idées reçues. Cela signifie que l'entreprise, qui met en vente ce produit, participe financièrement à la collecte, au tri et au recyclage des emballages.

Vous l’aurez compris, l’étiquetage des produits cosmétiques est encadré et loin d’être simple. Nous espérons vous avoir tout de même éclairé sur ce sujet et sommes à l’écoute de vos commentaires ! 

Articles en relation