Le blog 100% naturel

Articles, conseils et astuces beauté bio sont les maitres mots de notre blog 100% naturel. Venez lire et découvrir tous vos sujets préférés !

Hirsutisme et solution naturelle : le sérum anti-repousse bio Acorelle

23/04/2018

Aujourd’hui, on va parler de l’hirsutisme ! Alors pour celles et ceux qui ne savent pas ce qu’est l’hirsutisme, il s’agit d’une hyper pilosité chez les femmes. Cette hyperpilosité se présente à des endroits inattendus, supposés imberbes ou duveteux (hmmm…), comme le visage, le cou, le dos, la poitrine, ou encore le ventre ou les fesses.


Ce symptôme est assez méconnu, bien que répandu, et c’est pourquoi on a décidé d’en faire un article

 

L’hirsutisme c’est quoi ?

Comme on l’a dit précédent, l’hirsutisme est une hyper pilosité chez la femme, de type « masculine ».

Aujourd’hui, environ 10% de la population occidentale est affectée par ce problème de pilosité excessive, qui touche principalement les femmes d’origine méditerranéenne (mais pas que !)


L’hirsutisme se mesure-t-il ?

Oui, différents degrés d’hirsutisme existent et ces degrés se mesurent grâce au score de Ferriman–Gallwey : cette méthode permet d’évaluer, et surtout, de quantifier l’hirsutisme chez les femmes.

Grâce à cette mesure, 11 localisations de l’ hyperpilosité chez la femme ont été mises en avant : la lèvre supérieur, le menton, la poitrine, la partie supérieure et inférieure du dos, la partie inférieure supérieure et inférieure de l’abdomen, les bras et avant-bras et les cuisses et les jambes.

Pour chacune de ces zones, si le score dépasse 8, la pilosité est alors considérée comme pathologique.

Pour un score entre 8 et 16, l’hirsutisme est qualifié de ‘léger’, entre 17 et 25, il est ‘modéré’ et lorsqu’il est supérieur à 25, il est considéré comme ‘sévère’.


L’hirsutisme, quelles origines ?

L’hirsutisme n’arrive malheureusement pas par hasard. Il est dû à un dérèglement hormonal (décidément, elles nous en font voir de toutes les couleurs ces hormones…) qui provient dans la plupart des cas, d’un déséquilibre génétique.

C’est à la puberté que nos hormones féminines et masculines se développent dans notre organisme et, influencées par l’action de nos ovaires, nos hormones féminines prennent le dessus.

Il arrive cependant que ce mélange d’hormones soit déréglé et c’est dans cette situation qu’un problème d’hyperpilosité peut survenir.

Ce sont les androgènes (qui stimulent le développement des hormones masculines), produits en petites quantités chez les femmes, qui sont la première origine de l’hirsutisme. Dans ce cas, on peut alors parler de pilosité excessive.


L’hirsutisme et ses effets secondaires

Vous l’avez compris, l’hirsutisme provient d’un dérèglement hormonal et il est possible que dans certains cas, il s’accompagne d’autres dérèglements tels qu’une forte présence d’acné, un trouble des menstruations, une voix plus masculine, ou encore une prise de poids rapide. Décidément ces hormones… !


La bonne nouvelle si on est atteint d’hirsutisme

Et bien oui, il n’y a pas que des mauvaises nouvelles J

La bonne nouvelle, est qu’il existe plusieurs solutions naturelles pour contrer la présence d’une hyperpilosité sur certaines zones de notre corps et de notre visage.

C'est pourquoi on vous propose aujourd'hui 3 produits d’épilation et post épilation pour traiter naturellement l’hirsutisme

•   Les bandes de cire froides bio : prêtes à l’emploi, ces bandes de cire froides ont le format idéal pour une épilation des zones du visage. Elles sont hypoallergéniques, et, on vous a mis une petite surprise dans chaque pack : une mini huile SOS apaisante bio, qui atténue plus que rapidement les éventuelles rougeurs

•   La cire pelable sans bandes bio : ultra efficace sur poils courts, cette cire est parfaite pour les petites zones du corps et du visage. Une fois le coup de main pris, vous deviendrez la reine de l’épilation !

•   Le sérum anti-repousse : l’épilation c’est bien, mais les épilations espacées, c’est mieux !

Et on n’est pas les seuls à le dire, puisque notre sérum anti repousse a été primé en janvier dernier par le Prix Santé Magazine 2018 J

 

On a fait 3 ans de recherches, financées par la région Aquitaine et en partenariat avec le laboratoire Atoxigen, afin de comprendre le cycle pilaire. On a ainsi pu identifier 3 biomarqueurs génétiques impliqués dans la repousse du poil et on a mesuré leur taux d’inhibition.

Afin d’observer l’effet de ces 3 facteurs génétiques sur la pousse de nos poils, nous avons réalisé 2 tests différents : 1 sur explants de peau humains et le 2ème, sur vous, nos consommatrices concernées.

 hirsutisme et traitement naturel : sérum anti repousse bio Acorelle

Pour le 1er test réalisé sur explants de peau humains (soit 1cm² de peau issu de la chirurgie esthétique), on a pu observer que :

•   La présence du facteur de multiplication cellulaire FGF-7 (facteur déterminant dans le lancement d’un nouveau cycle pilaire) est réduite à 98%

•   La conversion de la testostérone par la 5α-reductase (qui est une enzyme stimulante de la pousse des poils et la chute des cheveux) en DHT est inhibée de 70%

•   Et, le récepteur de l’IGF-1 ne transmet plus de signal de croissance aux cellules de poils à 85%

 

Enfin, pour les tests qu’on a réalisé sur vous, nos consommatrices concernées, les résultats sont également plus que satisfaisants :

Vous avez été 93% à noter une repousse plus lente, 87% à observer des poils moins nombreux, 77% à déclarer avoir une peau plus douce et enfin 73% à avoir des poils plus fins !

Et plus encore en 56 jours : 90%/93%/80%/90%


Ces résultats ont été possibles grâce aux 3 actifs clés qui composent le sérum et agissent sur la pousse du poil : 

•   L’extrait de truffe noire bio qui aide à orienter les cellules souches pour former de la peau, plutôt que des nouveaux poils

•   L’huile de souchet bio, connue pour ses incroyables propriétés anti-repousse et qui va permettre à la peau d’être protégée de la déshydratation et donc, de son vieillissement prématuré

•   Enfin, l’extrait d’arbre à cire, qui permet d’inhiber les récepteurs responsables de la stimulation de la pousse des poils, afin de les réduire au maximum

Formulé à 99% d’origine naturelle, ce sérum s’utilise en programme intensif, c’est-à-dire quotidiennement en cure d’1 à 2 mois, 2 à 3 fois par an. Vous pouvez commencer à l’appliquer une fois votre épilation terminée.

Pour des résultats encore plus rapides, vous pouvez coupler l’utilisation du sérum avec notre crème anti-repousse visage, celle pour le corps, et, notre déodorant anti-repousse


Alors c’est à vous de jouer ! :)