Taches brunes sur le visage : les bonnes pratiques

Partager ce contenu

Publié le : 17/01/2022 15:54:01
Catégories : Default

Les taches brunes aux visage, aussi nommées lentigo sont des zones de peau qui s’assombrissent en fonction de l’action du soleil, de l’âge ou d’un dérèglement hormonal. Elles touchent la majeure partie de la population des personnes à peau blanche âgées de plus de 70 ans. Planes ou légèrement surélevées, elles peuvent se situer n’importe où sur la peau ayant été exposée au soleil, traditionnellement le visage, les mains et le décolleté. Pour en savoir plus, nous vous éclairons sur ce sujet sensible.

Taches brunes : causes et manifestations

Les taches brunes au visage sont susceptibles d’apparaître vers l’âge de 35 ans. Leur principale caractéristique est leur forme ovale ou ronde de couleur marron. Elles sont le signe d’un dérèglement de la production de mélanine. Graduellement, la peau s’affine et les cellules qui pigmentent la peau, notamment les pigments les plus foncés deviennent plus visibles. Les facteurs générateurs de ces taches brunes sont multiples : les hormones (certains contraceptifs hormonaux ou médicaments sont des facteurs aggravants), l’âge ainsi qu’un excès d’exposition aux rayons UV du soleil. Afin d’en prévenir l’apparition, il est primordial de respecter une routine d’application de produit solaire bio lors de toute exposition. On dénote également une réaction aux produits phytosanitaires, à la pollution, à l’utilisation de certaines crèmes mais aussi la consommation d’alcool et de tabac excessive. À leur stade initial, on les qualifie de mélanoses qui peuvent atteindre le stade de kératose clinique actinique, c’est-à-dire de pigmentation rugueuse. Elles sont liées à l’oxydation de la peau qui s’accélère par l’exposition à certains oxydants, dont le soleil de manière trop intense. L’apparition de ces taches n’est pas à prendre à la légère : lorsqu’elles sont installées, la récidive est un risque important. Toutefois si elles peuvent représenter un aspect esthétique gênant, elles n’en sont pas moins inoffensives à l’exception de celles qui peuvent dissimuler un mélanome.
Le diagnostic se fait par un dermatologue au cours d’une observation de la peau. Elle ne nécessite pas d’autre instrument qu’un dermoscope, instrument proche d’une loupe permettant au spécialiste d’affiner son diagnostic. Dans certains cas, une biopsie (prélèvement de la peau destiné à l’analyse microscopique) peut s’avérer nécessaire pour écarter tout doute sur l’origine des taches.

Taches brunes : la prévention plutôt que la guérison

taches-brunes-visage-acorelle

Mais alors comment éviter l’apparition de ces taches brunes au visage ? Le secret réside dans la prévention. Il convient pour cela de bien appliquer une protection solaire sur toute zone de peau exposée aux rayons UV. Nous vous recommandons pour cela de vous positionner sur des protections solaires d’indice SPF50, la protection maximale recommandée pour bien protéger son épiderme. On évitera toutefois une exposition au soleil trop intense, particulièrement entre midi et 16h où le soleil est à son zénith. De même, il est recommandé de chercher l’ombre et de se vêtir d’accessoires tels qu’un chapeau ou une casquette pour se couvrir la tête.

Taches brunes : les traitements envisageables

Il existe différentes méthodes pour pallier l’apparition de ces taches brunes au visage, plus ou moins invasives. Tout d’abord, rappelons que l’action n’est pas primordiale puisque dans leur grande majorité ces taches brunes restent inoffensives. Voici une liste de différentes façons de contrer la présence de ces taches brunes, de la plus douce à la plus invasive :

    • Les crèmes en libre-service: vendues dans le commerce, des crèmes cosmétiques aux extraits végétaux sont disponibles en grandes, moyennes et petites surfaces ou encore dans les réseaux de parapharmacie. Elles demeurent sans garantie de résultats avérés.
    • Les crèmes sur ordonnance : souvent basées sur l’hydroquinone, un agent dépigmentant, elles sont distribuées par les réseaux pharmaceutiques. Pour bien appliquer ce traitement, il convient impérativement d’appliquer un écran total à chaque exposition au soleil. Il peut produire des effets secondaires allant des irritations et démangeaisons à la sécheresse cutanée. Leurs résultats sont à pondérer puisqu’ils sont d’ordre général, assez modestes.
    • Le peeling : est une autre alternative. Afin de réaliser cette méthode, on applique un acide sur la peau pour l’exfolier et éliminer les taches brunes. Le médecin pratiquera un peeling moyen, c’est-à-dire qu’il ne va que jusqu’à la parties superficielle du derme moyen.
    • La lumière pulsée intense ou le laser : cette solution fonctionne par la propulsion de photons libérés en un faisceau sur la peau. Ce dernier vient détruire la mélanine et les mélanocytes. Ce procédé gomme peu à peu les taches en les estompant. Il faut compter 2 à séances séparées de 6 semaines pour agir en profondeur sur la plupart des taches brunes. L’exposition au soleil après une séance de lumière pulsée ou de laser est vivement déconseillée. En effet les séances de traitement entraînent des petites croûtes et rougeurs qui peuvent à leur tour déclencher l’apparition de taches brunes une fois exposées au soleil. On appelle cela le phénomène de pigmentation post inflammatoire.
    • La cryothérapie : cette technique est employée notamment pour faire disparaître les verrues en les brulant d’un froid intense. On applique pour cela de l’azote liquide sur les taches pigmentaires afin de les décolorer. Pour des raisons d’éventuelles complications telles que l’hyperpigmentation ou les cicatrices chéloïdes, on déconseillera ce type de traitement aux peaux mates à foncées. Là encore, l’exposition au soleil suivant ce traitement est à proscrire.

Vous l’aurez compris, il n’existe pas de méthode universelle idéale pour remédier à l’apparition de taches brunes sur le visage. Tout traitement doit être adopté en concertation avec un médecin dermatologue, afin de respecter les particularités de son type de peau et de déterminer la méthode qui lui est le plus adaptée. S’il est compliqué de d’agir en aval de leur apparition, la clé pour lutter contre les taches brunes réside en amont, dans la prévention. Au quotidien et pour toute exposition aux rayons UV du soleil, l’application d’une crème solaire est recommandée. Et pourquoi ne pas l’intégrer dans votre routine maquillage ? Vous pouvez ainsi vous protéger en appliquant une base de teint grâce aux crèmes solaires teintées Acorelle SPF30 ou SPF50.

Articles en relation